Une pensée pour Gorki, chantant le cinquième plan quinquénal qui propulserait l'Union Soviétique au firmament des béatitudes. Une pensée pour l'antienne papale, bientôt mise en spectacle par Robert Hossein. Une pensée pour le mailing de Didier Barbelivien annonçant en vain ses concerts aux militants UMP. Une pensée pour Renaud, place de la République.
Une pensée pour Barbara un soir de 1981 qui tanguait pour un homme une rose à la main étoile à son destin. Une pensée pour Hugo raillant Napoléon le petit. Une pensée pour Aragon qui célébrait la Femme et le Communisme. Une pensée pour Platon œuvrant à sa République pour le maître de Syracuse.
Une pensée pour Coluche président avec une plume dans le cul et un bonnet phrygien. Une pensée pour ...


... non, c'est assez, plus de pensées : je vais dîner !