C'est que je me sens furieusement rimbaldien moi, là, tout de suite. Aussi parce que je viens de me casser une troisième dent - en un mois, c'est un score !
Donc je chiquotte.
Dans mon crâne reviennent des images de Antonin Artaud, édenté mourrant d'un cancer à l'anus.
Ah mes dents ! Amédé m'aidant. Mes dents. Mets dans ta gibecière de longues dents de lapins. Faut que ça croque que ça morde que ça mordille que ça mange.
J'embrasse les dents de mon amie. Mon amie - dont le cul blanc est plus jolie que les lunes marmoréennes de Io - me dit : "Lysp, mais je ne sens rien." Et mes baisers perdus, je me les fous aux nues. Une étoile tatouée sur la canine, le lycaon a bonne mine. Il va tomber mais se moque encore de mon ratelier. Je vois des dents se casser, se briser, je vois des filles de dentistes nues sous leur blouse et des employées des P&T sourire toutes incisives dehors.
Des dents en cascade, le cauchemar qui m'étreint parfois : je suis dans la nuit et je mange mes dents qui m'emplissent la bouche. C'est atroce. Encore que je sache même pas le goût qu'ça a ! Dent contre dents quand on apprend à embrasser maladroitement, émail contre e-mail. Dents du dedans, vagin denté, Dante forcé d'Homère copier. Danger, dents j'eus !
Dents belles comme les sourires qui vous déchirent d'envie !
Blanches, radieuses insolentes, jeunes !!!
Denfert.
Dante, d'enfer. Dents fermement. Bouche close. Pas la langue, tout pour soi, sans rien dire, même pas prendre un café, pas de clope non plus, quand soudain, dandine, Clémentine, Honorine, Ursuline, de s'enticher, mots en l'air, molaire, dentier, dent Thiais, dans bénite, d'antan et tant et tant dents dans.
OH !
Mais dents, dents à tétons, dents à gentillesses, dents à tendres morsures, dents à dure. Dents.