C'est une tendance lourde de la presse, pas partie pour faiblir : les tribunes libres. Là, des types qui n'appartiennent pas au journal qui les publie viennent causer en experts (?) de leur sujet d'excellence.

Un magistrat explique comment remplir les prisons.
Une chirurgienne explique pourquoi la CMU est une erreur pour la santé.
Un climatologue explique comment sauver les ours blancs.
Un metteur en scène explique pourquoi il faut interdire les publicités au cinéma.
Un libraire se plaint des bibliothécaires, un publiciste se plaint du traité européen, un notaire râle après internet, des profs se plaignent des pyschiatres etc etc etc !


Un enfer de déclarations !
Tout et son contraire... Mais comme on les sent fiers, ces publiés, de leur élevé statut ! D'ailleurs, compte-t-on encore dans ces société sans avoir au moins une fois passé un "papier" dans le prestigissime quotidien, Le Monde ???

[Rajout : Ce qui me fait marrer c'est cette extraordinaire certitude, que l'on sent si fort, qu'ils ont de ce que CE papier, LEUR papier, va changer DEFINITIVEMENT la donne. C'est prétentieux, naïf en même temps, bref, vain et charmant.]

Vous voulez pas qu'on fasse une tribune nous aussi ? Contre les css, ou pour les rss, voire anti pixels ou pro bits ! Ou un concours ? Le premier d'entre nous qui parvient à publier n'importe quelle tribune dans n'importe quel journal sous n'importe quel prétexte ? Chiche !!!