Ô comme j'aime le foutoir des jours piétons, des grèves à répétition, des gens qui veulent que leur vie change ! Public, privé ? Tout me va du moment que rien ne va. J'aime le bordel des embouteillages, les jités de TF1 (après leur "13H" je me sens toujours obligé d'ouvrir les carreaux pour m'assurer que les allemands ne défilent pas dans mon village avec leurs croix gammées et leurs méchants visages), les hystériques qui hurlent qu'ils sont obligés de ... marcher !!!!
J'aime les révolutions, la roue qui tourne, l'espoir d'autre chose, les cartes que l'on bat et les espoirs que l'on brasse. J'aime tout ça. Et puis je respecte infiniment les gens qui bossent dur pour si peu. Alors s'il vous plaît : continuez !!!