Le type au bord de la Nationale, cet après-midi, je l'ai aperçu sur le tard. J'ai distingué sa voiture - je sais pas laquelle, je n'y connais rien -, petite, et lui devant, c'est-à-dire derrière. Vous voyez ce que je veux dire ? Lui donc, mais pas à sa place. Sa voiture était garée dans l'étroite bande d'arrêt d'urgence, sans feux indiquant quoique ce soit. Et lui assis par terre contre son coffre.
Je roulais à l'allure prescrit, 110 km/h, donc impossible de m'arrêter d'un coup.
J'ai hésité.
Puis me suis arrêté un peu après, vite.
Appeler de la borne d'urgence, eu les gendarmes, une nana, "Nom ? Domicile ?" ; expliquer.
Expliquer dans le bruit dangereux des autres bagnoles qui filent.
Repartir.
Suis repassé deux heures après en rentrant de l'hôpital. R.A.S.
Me suis demandé si c'était moi le type assis là-bas mais sans odute pas, finalement.