"On ne viendra pas à la privatisation. C'est simple, clair et net ! Il n'y aura pas de privatisation d'EDF et de Gaz de France. C'est simple, c'est clair et c'est net !"

De qui cette résolution archaïque et rétrograde ? De qui cette promesse ferme et définitive ? D'un Ministre de l'Economie, bien sûr. Ah ?! Mais qui a osé ??? Encore cette racaille de Christine Lagarde ?!!
Ben ... euh ... non, pas cette fois-ci.
Ben oui, parce que l'auteur de ces lignes n'est autre que ... Nicolas Sarkozy, ministre de l'économie, qui jurait en 2004 que jamais l'Etat ne descendrait en dessous des 70% dans le capital de GDF. Mais les promesses de Sarkozy-ministre n'engagent manifestement pas Sarkozy-président et l'Etat dans GDF se recroqueville maintenant à 30% ...
Je dis ce que je fais.
Je défais ce que je dédis ...